Une femme en noir, Dépression

Tout a changé…

Le Noir, l’Homme Noir ou l’Homme à la peau noire, tel qu’on me l’a enseigné, est cet être humain résistant à toute épreuve. Nous pouvons le constater dans les nombreuses atrocités dont les Noirs Africains ont été victimes tout au long de l’histoire de l’humanité. Cette force mentale du Noir Africain est telle qu’en Médecine, on a défini une forme de dépression mentale qui lui est propre. Mais depuis un certain temps, tout porte à croire que : « Tout a changé… ».

La dépression

La dépression est un trouble mental qui se caractérise par une association de symptômes, différente d’une personne à l’autre.

>> À lire : Tous Malades !?!

Lors d’un épisode dépressif caractérisé, qui dure au moins deux semaines, la personne se plaint d’au moins cinq des symptômes suivants (Source : Dépression, Ameli) :

  • Une tristesse constante, une humeur dépressive qui dure presque toute la journée et qui se répète pratiquement tous les jours depuis au moins deux semaines. Elle peut s’accompagner de pleurs. La personne se sent triste, vidée, sans espoir ;
  • Un abattement et une perte d’intérêt et de plaisir pour des activités du quotidien et aussi pour les activités habituellement agréables. Cette diminution de l’intérêt dure toute la journée et survient presque tous les jours ;
  • Une modification du poids d’au moins 5 % en un mois : gain de poids ou au contraire perte de l’appétit qui peut entraîner un amaigrissement ;
  • Une dégradation du sommeil. Il devient peu réparateur, souvent trop court avec des réveils précoces, des insomnies ou au contraire un besoin de dormir longtemps avec des hypersomnies ;
  • Une agitation ou au contraire un ralentissement psychomoteur ;
  • Une réduction de l’énergie ou une fatigabilité anormale. La personne souffre d’une fatigue intense, souvent dès le matin et a l’impression de manquer d’énergie en permanence. Cette fatigue n’est pas améliorée par le repos ou le sommeil ;
  • Une dévalorisation de soi, une perte de confiance en soi et d’estime de soi, un sentiment d’inutilité et de dévalorisation, ainsi qu’une culpabilité excessive et injustifiée ;
  • Une diminution de la capacité à penser, à se concentrer, à décider, à être attentif et à mémoriser ;
  • Une vision du futur et de la vie très négative avec des perspectives pessimistes et des pensées autour de la mort en général, et parfois autour du suicide.

La dépression du Noir Africain

La dépression chez le sujet noir africain a la particularité de ne pas comporter d’idées suicidaires, voire de suicide.

Mais aux dernières nouvelles, l’Afrique est le continent qui enregistre le taux le plus élevé de décès par suicide au monde. Environ 11 personnes sur 100 000 se donnent la mort chaque année dans la région africaine, ce qui est supérieur à la moyenne mondiale de 9 cas de suicide pour 100 000 habitants. Cette situation s’explique en partie par les moyens d’action limités disponibles pour traiter et prévenir les facteurs de risque, notamment les troubles mentaux, qui touchent actuellement 116 millions de personnes, contre 53 millions en 1990 (Source : OMS Afrique). Certes, ce taux élevé de suicide n’est pas uniquement en rapport avec la dépression, mais elle y contribue fortement.

Un cas atypique

Je naviguais sur le réseau social Facebook, quand subitement, je suis tombé sur le cas de suicide d’un jeune internaute béninois, qui l’a annoncé préalablement sur le mur de son profil, mais malgré les réactions de ses abonnés, il est passé à l’acte.

Une des publications sur Facebook de Teddy Tag sur la mort avant son suicide.
Publication sur Facebook de Teddy Tag sur la mort, un an plus tôt.

Théodore AGBANGLA, encore connu sous le nom de Teddy Tag sur Facebook, a laissé ce message à sa femme :

HESSOU Bérengère, si tu vois cette publication sur ton profil, sache que le vin est tiré. Sache que le père de ton enfant a commencé le grand voyage sans destination. Sache que Théodore AGBANGLA t’aime et t’aimera toujours où qu’il soit. N’oublie pas les dernières paroles que je t’ai dites le dimanche dernier. Et n’oublie pas que toutes tes promesses que tu m’as faites s’exauceront. Je ne peux vivre sans toi mais tu ne me crois pas.

A présent, je suis parti pour toujours mais je serai toujours présent à chaque instant de ta vie. Si tu reçois cette publication, sache qu’il est trop tard.

S’il te plaît, INFORME MA GRANDE SŒUR (maman Styve) de venir aujourd’hui même récupérer mon corps à la maison sans tarder avant que je ne me décompose.

S’il te plaît, INFORME le pour l’amour de Dieu. N’essayez même pas de me joindre, parce que je ne suis plus de ce monde.

Bérengère HESSOU, n’oublie pas que Théodore AGBANGLA t’a aimé jusqu’à son déclin.

Une fois encore je te demande d’appeler ma grande SŒUR pour qu’elle vienne chercher mon corps.

Je t’aime.

Les paroles d’un désespéré.

Théodore AGBANGLA

A l’aide !!!

Les appels à l’aide peuvent prendre des formes diverses et variées (journal intime, publications sur les réseaux sociaux, articles de blog personnel, messages, appels téléphoniques, etc.), prêtez-y attention.

>> À lire : Tous Malades !?!

Généralement, le besoin non avoué est juste de parler à quelqu’un, de s’exprimer tout simplement, et rien d’autre. Soyez juste une bonne écoute, ou orientez vers un professionnel de la santé.

Toute personne qui vit une douleur (physique, émotionnelle, mentale) qui paraît sans fin, est à surveiller de près. Cette personne qui broie du noir, dont l’avenir paraît sombre, est à surveiller de près. L’autre qui se sent trop proche de la mort ou qui sent son ombre sur elle, est à surveiller de près.

Nous ne faisons pas le même poids devant la dépression.

Dr. Mahunan

Epidémiologiste, D.E.S en Santé au Travail
« Mahunan » en langue locale béninoise « Fon » est l’équivalent de « Dieu donné » en français. Je suis un médecin béninois titulaire d’un master 2 d’épidémiologie et interventions en santé publique, actuellement en spécialisation en santé et sécurité au travail. J'exerce à Cotonou (Bénin).

Articles similaires

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

No products in the cart.

Discutons...
Besoin d'Aide ?
Salut !!! Je suis Dr. Mahunan

Que puis-je pour vous ?