Dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre la Drépanocytose de cette année (JMD 2024), l’équipe de l’association DrépaLive a effectué une première sortie hors de Cotonou et ses environs pour rencontrer les populations de Tori Gare, en particulier les jeunes paroissiens de l’église catholique de la localité. Cette journée de sensibilisation avait pour thème principal : “La drépanocytose et la famille“.

Du choix du conjoint au mariage : quelles dispositions prendre ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un conjoint, on est souvent obnubilé par l’apparence physique et les sentiments, oubliant que l’un des objectifs de l’union est d’avoir des enfants. Mais pour quelle progéniture ? Des enfants malades en permanence ? Des dépenses incessantes ? Perdre ses enfants dans la fleur de l’âge ?

À lire : Importance du bilan prénuptial

Il est donc essentiel de faire tôt son électrophorèse quantitative de l’hémoglobine pour éviter des situations compliquées par la suite, où l’on est déjà trop engagé pour faire marche arrière.

La drépanocytose : comment vivre la saison pluvieuse sans crise douloureuse ?

Bien que la saison des pluies soit redoutable pour les personnes atteintes de drépanocytose en raison de la fraîcheur, elle peut être bien vécue avec moins de crises douloureuses, voire sans crise. Les mesures de gestion de la fraîcheur, la prévention de l’hyperviscosité du sang (un verre d’eau de 200 millilitres toutes les heures de 6h à 22h), la prévention du manque d’oxygène et des infections sont très importantes. De même, la gestion du stress et l’utilisation de certains médicaments comme l’hydroxyurée jouent un rôle crucial.

Rôles des parents dans la vie des enfants atteints de drépanocytose

Les parents doivent être aux côtés de leur enfant atteint de drépanocytose. Ils doivent sensibiliser leur enfant à sa maladie et à ses implications quotidiennes (prise de médicaments prescrits, respect des règles imposées par la maladie, etc.), le suivre quotidiennement pour détecter les moindres changements à signaler au médecin traitant, le confier spécialement à son enseignant pour un suivi rapproché, et être à l’écoute de ses besoins physiques, psychologiques et affectifs.

À lire : Codjo, le drépanocytaire

Cette belle expérience a également été l’occasion de gratifier les participants très éveillés de divers goodies, ainsi que de bons d’électrophorèse de l’hémoglobine à réaliser gratuitement.

La suite sur notre page Facebook : DrépaLive.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page

No products in the cart.

Discutons...
Besoin d'Aide ?
Salut !!! Je suis Dr. Mahunan

Que puis-je pour vous ?